Un avenir pour ALITALIA ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Un avenir pour ALITALIA ?

Message par le controleur masque le Lun 17 Déc - 15:54

AFP feat le controleur masqué
- Le premier groupe aérien mondial Air France-KLM et l'italien Air One, les deux candidats rivaux pour la reprise d'Alitalia, en grande difficulté financière, ont partiellement levé le voile lundi sur leurs offres, qui doivent être examinées mardi par la compagnie italien .

Le groupe franco-néerlandais, implicitement préféré par le patron d'Alitalia Maurizio Prato, propose un échange d'actions permettant à la compagnie italienne d'entrer de plein droit dans la holding avec Air France et KLM, selon un communiqué. Il s'agirait d'"une alliance, pas d'une acquisition", avait précisé samedi à des journalistes italiens Jean-Cyril Spinetta, président d'Air France-KLM.

"Notre future Alitalia naîtra de l'intégration avec Air One", promet de son côté sans plus de précision Carlo Toto, président d'Air One, qui bénéficie lui du soutien du patronat italien et d'une partie des responsables politiques et syndicaux du nord de l'Italie.

Air One est un partenaire commercial de l'allemande Lufthansa, grande rivale d'Air France KLM en Europe, qui avait un temps envisagé de faire une offre sur Alitalia.

Aucune des deux compagnies ne détaille le prix qu'elle propose et qui serait, selon les rumeurs, nettement inférieur à la capitalisation d'Alitalia. Selon des informations de presse, Air France offrirait 35 à 38 centimes d'euros par titre et Air One moins de 10 centimes.

Les deux candidats veulent procéder à une augmentation de capital pour la compagnie, qui perd un million d'euros par jour et pour laquelle l'Etat italien, actionnaire à 49,9%, cherche depuis un an un repreneur. "Au moins 750 millions d'euros", pour Air France, "un milliard d'emblée", pour Air One.

Cette nouvelle, en plus des rumeurs d'offre a minima, a fait plonger de 9,35% à 0,68 euros le titre d'Alitalia lundi à la Bourse de Milan, après une suspension de cotation de 14 minutes.

"C'est mécanique. Le marché anticipe qu'avec cette augmentation de capital il va y avoir une offre bien supérieure à aujourd'hui en nombre de titres, alors que la demande ne va pas bouger", a expliqué un analyste parisien.

De son côté Air France-KLM reculait de 2,12% à 23,57 euros à la Bourse de Paris, dans un marché en baisse de 1,43% en milieu de journée.

A propos de l'épineuse question des emplois, Air France-KLM promet que son plan "n'entraînera pas d'autres réductions d'effectifs que celles déjà prévues dans le plan actuel d'Alitalia". Samedi, M. Spinetta avait déclaré que ces réductions pourraient être limitées "à 1.000, maximum 1.500 postes, et dépendaient aussi de l'avenir de la filiale (à bas coûts) d'Alitalia, Volare".

Dans le plan d'Air One, 9.300 postes seraient maintenus sur les 10.100 actuels d'Alitalia Fly, la société qui gère le transport aérien, tandis qu'Az Service, qui rassemble le personnel au sol, verrait ses effectifs réduits d'un millier de postes.

Les deux repreneurs potentiels affirment aussi leur volonté de renouveler la flotte vétuste de la compagnie aérienne. "Ce sera la première de nos priorités", écrit Air France-KLM, qui prévoit de remplacer entièrement les flottes de MD 80 court et moyen-courriers et de Boeing 767 long-courriers.

Air One veut investir 4,3 milliards d'euros pour remplacer, selon les termes de M. Toto, de "vieux avions ayant des coûts d'entretien et de carburant décidément trop élevés". "Le point fort de notre proposition, ce sont les avions. Nous prévoyons d'en renouveler 130, à raison de 26 nouveaux avions par an", explique-t-il.

Reste à savoir si le conseil d'administration d'Alitalia parviendra à faire son choix mardi, puisque le chef du gouvernement italien Romano Prodi a récemment indiqué qu'aucune date-limite légale n'était prévue pour la vente.
avatar
le controleur masque
Fidèle
Fidèle

Masculin Nombre de messages : 252
Age : 67
Localisation : hyeres
Emploi/loisirs : Conta BDP
Humeur : Alpha vaincra !!!!!
Date d'inscription : 06/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Air France KLM et Air One précisent leur offre sur Alitalia

Message par Mélo le Mer 19 Déc - 15:09

Leurs propositions ne semblent pas très engageantes Rolling Eyes . Après qu’Air France KLM et Air One ont déposé des offres non contraignantes pour la reprise d’Alitalia le 6 décembre, le gouvernement italien semble abasourdi. Le 18 décembre, il a de nouveau repoussé sa décision concernant le choix du candidat avec lequel lui et la compagnie italienne entameront des négociations exclusives pour la revente des 49,9% qu’il détient dans Alitalia. Prochain rendez-vous du conseil d’administration : le 21 décembre Exclamation . Le groupe franco-néerlandais et la compagnie italienne ne semblent pas vouloir renflouer les caisses de l’Etat mais seulement le décharger du milliard d’euros de dettes d’Alitalia. Toutes deux ont apporté des précisions sur leur offre le 17 décembre.

Air France KLM penche davantage pour une alliance avec Alitalia que pour une acquisition pure et simple. Le groupe a donc proposé d’acquérir la totalité des parts de la compagnie italienne par le biais d’un échange d’actions. Les modalités de cet échange n’ont cependant pas été précisées. Une telle stratégie permettrait à Alitalia d’intégrer la holding au même niveau qu’Air France et KLM : celle-ci s’appuierait alors sur trois marques reconnues.

Le groupe envisage également d’injecter 750 millions d’euros dans la compagnie grâce à une augmentation de capital. Cet argent devrait en priorité servir à renouveler sa flotte, ancienne et peu performante. MD-80 et Boeing 767 seront les premiers à partir. Une fois la flotte rénovée, Air France KLM se consacrera à sa croissance et à celle du réseau d’Alitalia. Les services au sol et en vol seraient également remis à niveau.

Air One, détenue par AP Holding et seconde candidate au rachat d’Alitalia, a présenté une offre similaire. Le détail qui blesse : elle propose un centime d’euro par action cyclops . Cependant, si elle est choisie, Air One investira immédiatement un milliard d’euros par augmentation de capital. Ceci devrait rentrer dans l’investissement de quatre milliards d’euros sur cinq ans annoncé le 6 décembre. La majorité devrait servir à la modernisation de la flotte moyen-courrier.

Le gouvernement a donc le choix entre peu ou rien. On comprend son hésitation Laughing . Air France KLM a largement de quoi financer le redressement d’Alitalia, ce qui n’est pas forcément le cas d’Air One, mais Air One serait la garante de sa nationalité italienne. Cependant, il va devoir se décider, et vite. Car la compagnie porte-drapeau de l’Italie ne tiendra pas longtemps sans repreneur. Maurizio Prato, son Président, en est parfaitement conscient. Après avoir diagnostiqué son coma il y a déjà plusieurs mois, il estime que, sans assistance, elle disparaîtra pale .

Source : Emilie Drab pour Aéroweb publié le 19/12/2007 à 04:53.

_________________
J'aimerais être un oiseau non pas pour regarder par ta fenêtre mais pour te chier sur la tête!

... ah, poésie, quand tu nous tiens !!!...
avatar
Mélo
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 330
Age : 36
Localisation : Par ci, par là... ça dépend des fois !...
Emploi/loisirs : Contrôleur Aérien militaire
Humeur : j\'t\'en pose des questions moi !?!
Date d'inscription : 06/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://zea-team.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Un avenir pour ALITALIA ?

Message par Le p'tit joker le Jeu 20 Mar - 21:09

source Express.fr

Le gouvernement italien a donné son aval à un rachat de la compagnie aérienne Alitalia par Air France-KLM, par l'intermédiaire du ministre de l'Economie, Tommaso Padoa-Schioppa.

Cet accord est intervenu peu après l'acceptation de l'offre de rachat de la compagnie franco-néerlandaise par Alitalia. Air France-KLM propose d'échanger 160 titres Alitalia contre un de ses titres, ce qui valorise la firme transalpine à moins de 140 millions d'euros. Au bord de la faillite, celle-ci est détenue à 49,9% par l'Etat italien.

Accord avec les syndicat d'ici au 31 mars:
Le projet prévoit la suppression de 1600 emplois sur les 10000 que compte la branche transport aérien d'Alitalia. La compagnie italienne et Air France-KLM doivent entamer aujourd'hui des discussions avec les syndicats transalpins. Ceux-ci se sont déclarés inquiets des conséquences de l'offre de rachat. Le groupe franco-néerlandais réaffirme par ailleurs sa volonté de parvenir à un accord d'ici au 31 mars 2008.

_________________
Vers l'infini et au-delà!
avatar
Le p'tit joker
Admin
Admin

Nombre de messages : 134
Age : 42
Date d'inscription : 03/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://zea-team.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Un avenir pour ALITALIA ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum