[b]Un Caracal à Lanvéoc-Poulmic [/b]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default [b]Un Caracal à Lanvéoc-Poulmic [/b]

Message par WOLVERINE le Jeu 11 Déc - 14:02

Image hébergée par servimg.com

Un EC 725 Caracal de l'armée de l'air s'est posé, samedi 6 décembre à 11h30, sur la base aéronavale de Lanvéoc-Poulmic (Finistère) où il restera "de manière durable, jusqu'à nouvel ordre".

Cet appareil vient renforcer les Super-Frelon de la Marine nationale dans leur mission de sauvetage en mer au large du Finistère. Les sept derniers Super-Frelon de la flottille 32F donnent de très sérieux signes de fatigue. Après une première interruption en mai dernier, l'alerte a dû être suspendue récemment pendant quelques semaines, faute de machines disponibles.

Fin novembre, les services du Premier ministre ont demandé à l'état-major des armées (via le secrétariat général de la mer) de renforcer le dispositif aérien qui assure les secours hauturiers, en particulier dans le rail d'Ouessant. Un hélicoptère Caracal de l'escadron 1/67 Pyrénées a donc été dépêché à Lanvéoc. Cette hypothèse était examinée depuis plusieurs mois, comme nous le racontions en octobre.

Dans un premier temps, cet appareil est utilisé pour réentraîner un équipage de la Marine. Deux officiers de Marine sont effet déjà qualifiés sur EC725, sur lequel ils ont précédemment volé au sein de l'escadron Pyrénées - qui est un organisme interarmées (Ovia). Deux autres équipages de marins sont en cours de formation sur ce appareil, le plus moderne actuellement dans les forces.

Le choix de l'état-major des armées est de qualifier à la machine (EC725) des équipages déjà qualifiés à la mission très complexe de sauvetage en mer, sur d'autres appareils. Comme le Super-Frelon, le Caracal peut intervenir jusqu'à 200 nautiques des côtes (370 kilomètres).

L'armée de l'air ne détesterait pas participer à cette mission prestigieuse et difficile au large de la Bretagne. Elle assure déjà les secours en mer à partir des bases de Cazaux, d'Istres et de Solenzara. Une fois l'équipage marin réentrainé, que deviendront les aviateurs arrivés samedi à Lanvéoc ? Rentrerons-ils à Cazaux en laissant leur appareil aux marins ou resteront-ils sur place pour participer à la mission ?

De sévères bagarres opposent les trois armées en matière d'emploi des hélicoptères. Ainsi les aviateurs, qui ont trois Caracals en Afghanistan, voient d'un très mauvais oeil l'arrivée prochaine de deux Caracals de l'armée de terre, affectés au Détachement aérien des opérations spéciales (Daos).

Selon nos informations, les équipages d'hélicoptères de l'armée de l'air, détachés sur la base aéronavale de Lanvéoc-Poulmic (Finistère) sont "susceptibles de participer à la mission Secmar en complément de la marine", selon les ordres reçus [Lire notre post d'hier]. Toutefois, il n'est pas prévu, pour l'instant, que les équipages de l'armée de l'air prennent l'alerte Secmar.

En effet, les équipages "air" des Caracal EC 725 ne sont pas qualifiés pour le sauvetage hauturier, à longue distance (200 nautiques) et par forte mer, tel qu'il se pratique au large de la Bretagne. Un pilote "air" reconnait être capable de réaliser 80% des missions, mais "pas les plus extrêmes". L'état-major des armées souhaitent que les marins forment des aviateurs à cette mission de service public.

Un Caracal est détaché à Lanvéoc pour palier les indisponibilités des sept derniers Super Frelon de l'aéronavale, dont le taux de disponibilité est d'environ 15%. Après avoir réentrainés les marins qualifiés sur Caracal, les aviateurs resteront à Lanvéoc-Poulmic. Des relèves sont déjà prévues jusqu'en février.

Cette affaire intervient sur fond de grande inquiétude des équipages d'hélicoptères de la marine et de l'armée de l'air, qui craignent pour leur avenir. La perspective d'un regroupement de tous les EC 725 sur une seule base nourrit ses craintes. Les Caracal sont aujourd'hui à Pau (armée de terre - détachement aérien des opérations spéciales, relevant du COS) et à Cazaux (escadron Pyrénées de l'armée de l'air, un organisme à vocation interarmées qui accueillent des terriens et des marins).
avatar
WOLVERINE
Habitué
Habitué

Masculin Nombre de messages : 76
Age : 44
Localisation : dans un village d'irréductibles gaulois
Date d'inscription : 08/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [b]Un Caracal à Lanvéoc-Poulmic [/b]

Message par Sous Sol le Sam 13 Déc - 11:55

Cela dit il meme si les aviateur partent en laisant leur machine ca ne sera qu'un juste retour des choses car il faut savoir que la marine est "propriétaire" de 2 ec725....

Sous Sol
Premiers Pas
Premiers Pas

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 35
Localisation : NAS Garons for one year !!!!
Emploi/loisirs : N262 Aircrew
Date d'inscription : 15/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum